Reflet économique de la branche automobile suisse 2016 – Une hirondelle ne fait pas le printemps

L'année automobile 2015 a commencé par le «choc du franc» qui a eu des répercussions durables sur toute la branche automobile. En guise de rappel: le 15 janvier 2015, la Banque nationale a suspendu le taux de change plancher de CHF 1.20 pour 1 Euro défendu depuis longtemps à grand renfort de pertes importantes. L'euro a ensuite chuté par rapport au franc suisse et s'est même retrouvé parfois sous la barre de 1 franc. Par conséquent, presque tous les importateurs ont diminué leurs prix au moyen de remises ou de baisses des prix nets de 15 à 18%.

FIGAS reflet économique de la branche automobile suisse 2016

Les médias ont abondamment couvert ces baisses de prix massives. Conséquence réjouissante: les ventes de voitures neuves ont augmenté de 7% à 327'000 unités. Ce n'est pas une surprise si l'on pense que jamais encore un acheteur n'avait pu acquérir de véhicule à si bas prix. Les prix ont également été fortement revus à la baisse sur le marché de l'occasion, ce qui a stimulé la demande qui est restée stable é environ +2%. La demande en utilitaires est restée inférieure aux attentes avec environ 3'900 unités.

Le reflet économique peut vous aider à classer la performance de votre entreprise en comparant les indicateurs fournis avec ceux de votre entreprise. Peut-être avec l'aide de tiers familiarisés avec les chiffres, vous allez certainement trouver des solutions vous permettant d'améliorer encore vos rendements.

En cliquant sur «commande» vous arriverez à la commande en ligne. Nous vous souhaitons une agréable lecture.