Succession d'entreprise – réussite ou échec

La succession d'entreprise constitue une mission stratégique de premier ordre pour chaque entrepreneur. Les principales questions liées à la succession seront abordées à l'apéritif des garagistes de la FIGAS.

Plus de la moitié des dirigeants de PME sont aujourd'hui âgés de 50 à 65 ans. À ce titre, ils font par tie de la génération du baby-boom. Le départ à la retraite de cette génération de chefs d'entreprise engendrera un nombre croissant de relèves au cours des prochaines années. Une étude récente de Crédit Suisse montre qu'une PME sur cinq prévoit une succession dans les cinq ans. On estime ainsi que 70'000 PME sont concernées par un changement de génération.

Des chiffres du Secrétariat d'État à l'économie (SECO) laissent entendre qu'environ 3'000 entreprises sont liquidées chaque année en Suisse parce qu'un règlement de succession fonctionnel fait défaut. Environ 40'000 personnes sont touchées par ces fermetures d'entreprises chaque année.

Le secteur de la mobilité est confronté de manière particulièrement dure au problème de la succession. En outre, la part des solutions de succession intrafamiliale ne cesse de diminuer. Il en résulte des solutions externes ou une cessation de l'activité.

Pourquoi certaines entreprises se vendentelles si facilement ? Pourquoi la vente dure-telle si longtemps pour d'autres entreprises ? Pourquoi s'avère-t-elle même impossible dans certains cas ?

Dans le cadre de l'exposé intitulé « Succession d'entreprise : réussite ou échec », les experts de la FIGAS décriront les facteurs importants pour réussir une succession et expliqueront comment éviter des erreurs. Les aspects importants sont notamment :

  • La préparation
  • Le calendrier
  • La détermination de la valeur
  • La recherche d'acheteurs
  • La transmission
  • Le déroulement de la succession interne

L'événement aura lieu en octobre et en novembre, huit fois en Suisse alémanique et quatre fois en Suisse romande. Les exposés dureront environ 60 minutes. Les participants pourront ensuite poser leurs questions à l'occasion d'un apéritif dînatoire organisé par la FIGAS.

Magazine: AutoInside

Rapport en version PDF

Inscrivez-vous maintenant